BRUT, l'art de vivre simplement

12 juil. 2011

Nouveau blogue

Je déménage!

Suivez-moi maintenant sur brutalimentation.ca

À bientôt!

Posté par Marie-Eve à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 juin 2011

Et grille les morilles

Ça fait deux fois cette semaine que j'en mange, comme plat de résistance...  Et j'en ai un autre 100g qui m'attend dans le frigo... 

DSC_0464

J'avais envi d'un confit de canard... mais je ne peux pas.  Je suis en mode végétalisme.  Et juste au moment où j'allais au traiteur du coin me chercher une petite cuisse confite... j'ai eu une apparition: Les saveurs du terroir, qui a pignon au Marché Atwater.  Un kiosque de champignons et produits sauvages.  J'étais sauvée.  Parce que pour un végétalien, le champignon, ici la morille, c'est du filet mignon.  Trop bon.  Sa texture est viandée, consistante, nourrissante, rassasiante et satisfaisante.  Sa saveur est riche, corsée, complexe.  À 7$ le 100g, vous me direz que manger des morilles c'est du luxe!  Pas du tout.  Si vous considérez qu'un homard en ce moment se détaille 15$, ou que n'importe quelle viande biologique locale de qualité se vend beaucoup plus par portion.

Ce que je vous propose, ce n'est pas une recette.  C'est un produit.  D'une qualité extrême qui fait qu'on ne le cuisine pas. Vive la paresse.  Jamais je n'oserais l'agencer à d'autres légumes si ce n'est que de l'ail frais ou de la ciboulette.  On veut qu'il prenne toute la place.  Qu'il s'exprime seul.  

On le brosse bien pour enlever la terre, on le grille ensuite à l'huile d'olive 3 minutes de chaque côté, et on le sert tel quel.  La beauté d'un produit brut c'est qu'il n'a nul besoin d'être travaillé.  Il est naturellement bon.

DSC_0474

DSC_0484

Une fois cuit, simplement le déposer sur un nid de roquette sauvage.  Fleur de sel, poivre noir du moulin et filet d'huile d'olive verte de première pression à froid.  Quelques brindilles de ciboulette du jardin et le tour est joué.  C'est pas Toqué, mais pas loin!

DSC_0382

C'est ce que j'appelle valoriser et respecter un aliment.  Le mettre au premier plan.  Sans le transformer ou à peine...

De cette façon on découvre toutes ses saveurs et sa richesse.  Bye, bye confit, bonjour champi!

SANTÉ!

Posté par Marie-Eve à 20:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Potage de têtes de violon

J'ai déjà parlé des têtes de violon ou crosses de fougères il y a deux semaines et proposé plusieurs idées pour l'apprêter.

Mais parce que j'adore ce légume et qu'il y en a encore dans les marchés, je vous propose un potage tout simple à congeler pour le ressortir cet hiver quand vous serez en manque de vert!

DSC_0342

DSC_0373

D'abord bien nettoyer les têtes de violon en les laissant tremper quelques minutes dans un bol d'eau et en les rinçant plusieurs fois.  Ensuite il faut savoir que ce légume a besoin d'une cuisson dans l'eau de 2 fois 5 minutes (en jetant l'eau entre chaque cuisson) pour le mettre en valeur et TUER la toxine qui pourrait causer une intoxication alimentaire. Vous verrez que l'eau entre chaque cuisson devient presque noire.  Normal.  Vous pouvez ajouter un peu de bicarbonate de soude dans l'eau de cuisson pour fixer sa belle couleur verte.

POTAGE DE TÊTES DE VIOLON COMMENT?

Faire revenir une gousse d'ail écrasée et un gros oignon haché, dans l'huile d'olive de pression à froid.

Ajouter du thym, du Laurier, saler.

Ajouter une pomme de terre pelée et en petits cubes ou 2-3 topinambours.

Ajouter les têtes de violon cuites tel que mentionné plus haut.

Couvrir d'eau.  

ASTUCE: Ajouter l'eau de trempage qui a servi à réhydrater des champignons séchés, le goût du champignon se marie super bien avec la tête de violon.

DSC_0397DSC_0697

C'est prêt quand la pomme de terre est tendre.

Passer au mélangeur.

Rectifier l'assaisonnement.  Bien poivrer.

Servir immédiatement chaud, tiède ou froid!

DSC_0449

SANTÉ!

Posté par Marie-Eve à 17:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

28 mai 2011

Smoothie rhubarbe, banane et fraise

C'est dimanche!  Enfin un weekend de congé... Deux petites journées pour tout faire ce qu'il y a sur ma longue TO DO list!

D'abord je vais aller faire mon jogging... à la pluie... et ensuite, boire ce super smoothie saisonnier inspiré du muffin que j'ai fait plus tôt cette semaine:

Rhubarbe locale, banane bio et équitable et fraises du Québec congelées cuvée 2010...

DSC_0362

On ne pense pas d'utiliser la rhubarbe dans nos breuvages.  Pourtant son côté acidulé fera une rapide et savoureuse limonade. C'est d'ailleurs Julie et Tout cru dans le bec qui m'a inspiré l'an passé...  

Mais ce matin c'est à base de lait végétal plutôt que d'eau que j'avais envi de m'hydrater.

DSC_0382

SMOOTHIE AVEC QUOI?

10 cm de tige de rhubarbe fraiche 

2 c. à soupe de compote de rhubarbe vanillée

1/2 tasse de fraises du Qc

1/2 banane bio glacée

2-3 tasses de lait de soja ou d'amandes nature (sans sucre)

1 c. à soupe de sirop d'érable

1 petite tige de rhubarbe enrobé de sucre brut pour la déco.

COMMENT?

Mettre tout au mélangeur sauf le bout de rhubarbe pour la déco.

Ajouter quelques glaçons si nécessaire et actionner jusqu'à avoir un liquide lisse.

Verser dans un joli verre ou un pot Masson...  Décorer de la tige de rhubarbe sucrée.

Siroter doucement pour ne pas vous geler le cerveau...

DSC_0372

Aujourd'hui c'est la fête à Dominique de l'école de cuisine santé l'Armoire du haut.  Je lève donc ce pot de smoothie de saison à ta santé ma chère.

Happy B-day xxx

Posté par Marie-Eve à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Symphonie de têtes de violon sans fausse note!

Le violon est l'instrument qui, à mon humble avis, fait la plus belle musique et Le violon rouge un de mes films préféré ever.  

DSC_0694DSC_0232

DSC_0233DSC_0866

Faute de savoir en jouer, j'ai fait aller mon imagination et cuisiné avec LE légume vert par excellence qui annonce l'arrivée du printemps, les têtes de violon.  Je n'avais ensuite qu'à laisser danser mes papilles au goût de ses douces notes herbacées.

DSC_0664

L'intérêt pour ce légume semble bien présent si je me fie à l'échange sur mon Facebook de la semaine dernière. ;)

C'est au marché Atwater que j'ai acheté mes têtes de violon ou crosses de fougère.  Au kiosque de Gilbert et Louise Marc-Aurel qui m'ont expliqué qu'elles provenaient de la forêt de Rougemont.   Mais vous les trouverez aussi un peu partout dans les supermarchés (sans indication de leur provenance...!)  Dépêchez-vous, c'est presque finit, une semaine tout au plus.  

DSC_0667

Tellement beau ce légume  de nos forets qu'il n'a besoin que d'une cuisson dans l'eau de 2 fois 5 minutes (en jetant l'eau entre chaque cuisson) pour le mettre en valeur et TUER la toxine qui pourrait causer une intoxication alimentaire. Vous verrez que l'eau entre chaque cuisson devient presque noire.  Normal.  Vous pouvez ajouter un peu de bicarbonate de soude dans l'eau de cuisson pour fixer sa belle couleur verte.

La tête de violon, un légume hyper protéiné!

Avec c'est 4,3g de protéines par 1/2 tasse, la tête de violon est à privilégier dans l'assiette. Surtout qu'elle est disponible seulement quelques semaines entre fin mai et début juin.

Des accords harmonieux en cuisine

La crosse de fougère arrive en même temps que l'asperge.  Un combo gagnant.  Comme elle provient de la forêt, l'agencer avec d'autres ingrédients sauvages, comme le champignon sauté à la poêle avec de l'ail est tout aussi succulent!

DSC_0855

Une petite vinaigrette à base d'une bonne huile d'olive de première pression à froid, du citron, du vinaigrette de vin, de xérès ou balsamique, de la moutarde de Dijon... et vous aurez une délicieuse salade saisonnière et nutritive.  Ajouter des suprêmes d'orange lui donnera un look différent.

En potage évidemment avec l'asperge et/ou le champignon.

Je l'ai vu présenté de façon originale, en tempura.  Et pourquoi pas!

Les graines de sésame, avec la sauce tamari et le vinaigre de riz donneront des notes asiatiques... à ces petits violons comestibles!

DSC_0584

Ci-bas un ajout de tofu sauté à l'ail et au miso...

DSC_0618

Alors si comme moi vous ne jouez pas de violon vous pouvez toujours passer la gamme d'idées proposées avec les têtes de violon.  D'harmonieuses symphonies de saison à savourer et aucune fausses notes, garantie!

PS... Un merci tout spécial à Suzanne pour son violon :)

SANTÉ!

Posté par Marie-Eve à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,



24 mai 2011

Muffin à la rhubarbe à papa... et maman!

J'ai fait mon jardin... Bon, commencé mon jardin, parce que ça prend du temps, de l'argent et du bras!  J'y ai planté mon premier plant de rhubarbe!  Quelle sensation!  L'an prochain je pourrai manger ma propre rhubarbe. 

Mais jusque là, c'est papa et maman qui me fournissent... vraiment reconnaissante!

D'où ce joli et affectueux nom: Muffin à la rhubarbe à papa... et maman. :)

Et végan ce muffin, je tiens à le spécifier... Inspiré d'un recette de Jae Steele.

DSC_0310

Pour changer un peu du traditionnel mélange rhubarbe et fraise j'ai ajouté de la purée de banane.  Banane très mûre et bio, provenant de votre congélo que vous aurez, en personne prévoyante et organisée, mise au froid pour ne pas la perdre et parce que ça fait les meilleurs desserts et collations à saveur de banane.  

En passant, si vous avez un bébé à l'âge de manger de la purée, profitez-en pour lui dégourdir les papilles en lui faisant découvrir l'agencement banane rhubarbe... Maman, papa et bébé se délecteront de ce savoureux mélange.  Une idée idéal pour les 0-99 ans qui n'ont tous les deux pas de dents, ;)

DSC_0010DSC_0318

DSC_0252DSC_0632

MUFFINS RHUBARBE, FRAISE & BANANE

AVEC QUOI?

Le sec:

2 1/2 tasse de farine d'épeautre

1 c. à thé de bicarbonate de soude

1 c. à thé de poudre à pâte

1/2 c. à thé de sel

DSC_0916

L'humide:

1/2 tasse de sirop d'érable

1 banane bio bien mûre, en purée

1/3 de tasse de lait végétal

1 c. à soupe de vinaigre de cidre de pomme

1/4 de tasse d'huile de tournesol

Fruits

1 tasse de rhubarbe en petits cubes

1/2 tasse de fraises en petits morceaux (vous pouvez prendre des fraises surgelées du Qc de l'an passé ou si vous n'en avez pas mettre 1-1/2 tasse de rhubarbe)

COMMENT?

Tamiser et mélanger les ingrédients secs.

Mélanger les ingrédients liquides avec la banane en purée

Mettre le mélange humide dans le sec et incorporer les fruits.

Bien mélanger et répartir dans 12 moules à muffins.

Cuire au four à 375 degrés 25 minutes.

Refroidir et garder dans un contenant hermétique 2-3 jours.  Ensuite congeler si pas tout mangé!  Mais j'en doute.

DSC_0322 

À retenir.  Jardiner!  Et l'agencement rhubarbe banane.  En purée ou compote délicieuse, en confiture pour les tartines le matin ou en sorbet!

SANTÉ!  Et joyeuse saison de jardinage à vous tous!

Posté par Marie-Eve à 19:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mai 2011

Pot de grano aux pétales de roses en cadeau

C'est le weekend de la fête des mères...

Pour souligner cet événement, voici une idée toute simple que je suggère aux enfants d'offrir à leur maman: Un pot de granola maison aux pétales de roses... bio.

Plutôt que d'offrir un habituel bouquet de roses (qui faneront trop tôt) pourquoi ne pas prendre un peu de son temps et préparer, avec amour, un pot de grano dans lequel on ajoute des pétales de roses (bio), mais séchées. Maman pourra alors profiter et savourer pendant plusieurs matin les fleurs qui lui auront été offertes.

DSC_0226

Choisissez et cuisinez votre recette de granola préférée: la mienne ici, laissez refroidir et ajoutez-lui des pétales de roses séchées que vous trouverez facilement dans une herboristerie.  Vous n'avez ensuite qu'à mettre en pot et à offrir accompagné d'un mot gentil...

DSC_0303

Aromathérapie garantie.  La rose aromatisera le granola ainsi que le lait dans lequel il trempera.

DSC_0266

Au petit matin, un déjeuner au lit incluant le fameux granola en question, un jus, une infusion et un livre.  Tout le matériel nécessaire pour passer la matinée à relaxer sous la couette.

DSC_0253

Ce pot de grano apaisera assurément toutes les mamans...

Bonne fête maman.  Je te remets ton pot de grano très bientôt.

ME xxx

Posté par Marie-Eve à 19:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 mai 2011

Tarte salée betteraves, carottes, millet et cumin

Je recevais des amies à déjeuner dimanche dernier.  Un brunch de filles, un bon repas, le soleil et une marche au bord du canal Lachine...

Il y a longtemps que Penser avant d'ouvrir la bouche nous parle de sa fameuse tarte aux carottes et millet.  J'ai décidé de l'essayer. J'ai également testé une version kale et champignon.  En fait, il est possible d'intégrer n'importe quel légume à cette base de céréale (ici le millet ou le quinoa ou même la semoule de maïs bio), tofu soyeux et levure alimentaire.

DSC_0533

J'avais pas assez de carottes.  Alors j'ai couru en acheter à mon réveil dimanche matin... ben non.  J'ai compensé avec des betteraves.  Et j'ai remplacé les fines herbes par des graines de cumin grillé.  Parce que c'est un délicieux mélange aromatique avec les racines.  Vous pourriez la faire avec du panais, même du navet.  J'ai essayer patate et oignons mais c'est trop gluant.  Trop d'amidon et de sucre.  Sinon le kale fonctionne bien puisqu'il ne contient que très peu d'eau...  Bon, vous avez compris le principe.  Toujours est-il que  que cette tarte de PAOB fut un succès.  Mes copines attendent impatiemment ce billet pour se mettre au fourneau!  C'est-tu pas beau!

Et parce que la tarte me semblait un peu toute nue, j'ai décidé de garder un peu du mélange de carottes et betteraves râpées pour en garnir le dessus.  Une jolie garniture qui devient toute croustillante à la sortie du four.  Agréable mélange de texture en bouche.  Noter que cette tarte se mange chaude, tiède ou froide.  La recette intégrale de PAOB ici.  

Et celle que j'ai légèrement modifiée:

 

Tarte carottes, betteraves, millet et cumin

AVEC QUOI?

Pour une tarte d’environ 8 pouces (20 cm) / 6 à 8 personnes. 

2 1/2 tasses (625 ml) de carottes et betteraves râpées

1 oignon haché finement

2 gousses d’ail écrasées

1 tasse de millet cuit

1/3 de tasse (85 ml) d’huile d’olive

1 tasse (250 ml) de tofu soyeux (Pour le tofu soyeux j'opte toujours pour celui d'Horium super crémeux ou dessert tous les deux biologiques, le meilleur à mon humble avis et produit à côté de chez moi).

1 tasse (250 ml) de levure alimentaire enrichie de B12

1/4 tasse (60 ml) de tamari

1 c. à thé de graines de cumin grillées

Un peu de Cayenne

DSC_0472

COMMENT?

Préchauffer le four à 350F (175C)

Faire revenir les légumes râpés avec l'oignon et l'ail dans un peu d'huile d'olive.  Laisser tiédir. Garder 1/2 tasse pour la garniture.
Ajouter aux autres ingrédients.
Placer dans une assiette à tarte huilée, garnir du reste des légumes cuits et cuire 40 minutes.

Voilà!

Merci PAOB et girls, 1-2-3 GO... À vos fourneaux, LOL!  ;)

SANTÉ!

Posté par Marie-Eve à 19:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mai 2011

Fromages québécois, grands gagnants du championnat canadien

Mon côté brut s'est laissé tenter et j'ai accepté de passer une soirée à manger du fromage en compagnie, entre autre, de Louis, Élisabeth et Anne d'Avonlea...!  

Le 26 avril dernier on m’invitait (avec d'autres blogueuses) à un événement animé par Katherine Lune Rollet, pour déguster les 18 gagnants du septième Grand Prix des Fromages Canadiens.

Le Grand Prix des Fromages Canadiens est une compétition financée et organisée par Les Producteurs laitiers du Canada.  Le but de cet événement est de mieux faire connaître les fromages canadiens aux consommateurs et aux professionnels de l’alimentation, de la restauration et de l’hôtellerie.

Nous n'avons pas eu de grande surprise puisque nous connaissions déjà le GRAND gagnant, un québécois, sélectionné parmi plus de 200 fromages canadiens et que j'ai moi-même testé à mainte reprises.   Son nom : Le Louis D’or, un fromage du Québec (Sainte-Élisabeth de Warwick) fait par la fromagerie du Presbytère, la même qui produit le remarquable bleu d’Élisabeth.

DSC_1012

En lisant les documents de presse, j'ai réalisé que depuis le premier championnat des fromages canadiens, en 1998, le fromage gagnant à toujours été... québécois! 

Suite à cette soirée, Mme Solange Heiss,  Directrice adjointe, communications marketing et nutrition des producteurs laitiers du Canada, à accepté de répondre à quelques questions supplémentaires que je me posais:

BRUTalimentation (B):  Que doivent faire les fromagers pour s'inscrire au championnat? 

Producteurs laitiers du Canada (PLC) : Ils doivent remplir un formulaire qui comprend différents règlements – des dates précises doivent être respectées et les fromagers ne peuvent inscrire que des fromages qui arborent sur l’emballage le symbole Lait 100% canadien.

B: Comment sélectionnez-vous les gagnants?

PLCPour être admissibles au Grand Prix des Fromages Canadiens, les fromages doivent être fabriqués au Canada, exclusivement à partir de lait de vache 100 % canadien,  d’ingrédients dérivés du lait de vache 100 % canadien ou d’une combinaison des deux. Aucun ingrédient laitier importé n'est permis. Ils doivent également être offerts en vente aux consommateurs au moment de l'évaluation. L'identité des fabricants et des fromages n'est pas connue du jury et ne l’est pas jusqu'au Gala des Champions du Grand Prix des fromages canadiens.

B: Comment sont catégorisés les fromages?

PLC: Les membres du jury du Grand Prix des Fromages Canadiens 2011 ont évalué des fromages appartenant à 18 catégorie selon des critères et caractéristiques spécifiques élaborés par des dégustateurs experts, à l'aide d'une terminologie standardisée.

B: Est-ce qu’on peut espérer un jour avoir des fromages de chèvre ou de brebis en compétition?

PLC : Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) est une organisation qui est gérée par les producteurs de vaches laitières.  Donc Le Grand Prix des Fromages Canadiens est une compétition nationale organisée par les PLC qui représentent les fermes de vaches laitières.  

: Qu'en est-il des substances laitières modifiées (voir le point 7.22.2)?  Le fromage peut-il en contenir? 

PLC : Le fromage peut contenir des substances laitières modifiées en autant que celles-ci soient canadiennes.

: Comment se fait la sélection du jury.  Qui peut être juge à ce championnat. 

PLC : La sélection se fait par les PLC – Il est important d’avoir une bonne représentation de personnes hautement qualifiées dans le domaine de l’alimentation et de la restauration, et qui proviennent de différentes provinces canadiennes.

Les membres du jury de cette année Ici.

LES GAGNANTS

Un champion dans chacune des 17 catégories a été dévoilé lors du Gala du Grand Prix des Fromages Canadiens, à Toronto, le 20 avril dernier, en plus du grand champion, qui a été sélectionné parmi 17 gagnants de catégorie.

Et qu’est-ce qui arrive après? 

La vie continue me direz-vous.  En effet.  Et si on continuait de consommer et de goûter comme si on était encore au championnat.  Restons attentif,  prenons le temps de goutter avec tous nos sens (apparence générale, la couleur : uniformité de la croûte, uniformité de la pâte, le corps et la texture : élasticité, uniformité, ferme, demi-ferme, ramollissante, pâteuse, flexible, onctueuse, fracturable, crémeuse, ouvertures (« yeux ») et leur répartition dans la masse, la compacité, la saveur : neutre, acide, noisette, crème, fruitée, piquante, la teneur en sel.  Respectons le produit, intéressons-nous à la provenance des ingrédients qui le compose, préoccupons-nous de sa composition, de sa qualité, et de tout son processus de fabrication.  Et pourquoi ne pas pousser la réflexions un peu plus loin, questionnons-nous sur le traitement qu'à subis l'animal qui donne le lait qui donne le fromage, ici la vache canadienne et faisons nos choix en conséquence.

Des catégories pour aider à faire un choix éclairé

Deux catégories m’ont particulièrement intéressées lors du championnat, puisqu’elles soulignent que le fromager produit du fromage bio à partir de lait 100% canadien biologique et/ou du fromage fermier à partir de lait provenant directement de la ferme qui produit le fromage. 

CATÉGORIE Fromage fermier: Fromages fabriqués avec le lait produit dans l'exploitation d'où ils proviennent. Chaque fromage est évalué en fonction du type de fromage et du type d'affinage. 

CATÉGORIE Fromage biologique: Fromages doivent se conformer aux critères du Règlement fédéral sur les produits biologiques (2009) (DORS/2009-176) et être certifiés par un organisme de certification agréé dans le secteur biologique.Le nom de l’organisme de certification agréé doit figurer sur l’emballage du produit. La preuve de conformité biologique (certificat) doit être présentée.

Il est important de souligner que Le Louis d’or en plus de remporter le grand prix du championnat, a aussi remporté le prix dans les catégories fromage fermier et fromage biologique.

Et si j’étais jury?  Les 5 coups de cœur BRUTalimentation:

1. Avonlea Clothbound Cheddar : Le seul Cheddar canadien enveloppé d’un coton fromage. Vieilli un peu plus d’un an, le coton fromage permet au fromage de respirer et de développer une saveur du terroir bien relevée.

DSC_0428

J'ai eu un réel coup de foudre pour ce fromage de l'Île-du-Prince-Édouard, au goût totalement printanier, herbacé, vert (comme la couleur des pignons de la maison d'Anne), piquant, terreux, vivant, un fromage qui a toute une personnalité! Je craque.  Je l'imagine seul ou en accompagnement d'une laitue piquante, d'asperges, de têtes de violon."

DSC_0455

2. Louis D’or : Cette belle meule de 40 kg s’impose tant par sa grosseur que son goût. S’inspirant du savoir-faire jurassien, la fromagerie a créé ce magnifique fromage dont les arômes fins et complexes s’expriment déjà avec éloquence après neuf mois d’affinage. Le Louis D’or tient son nom de la ferme Louis D’or, productrice du bon lait biologique utilisé pour sa fabrication. Le nom de ce fromage fait également référence à la monnaie française du même nom née sous le règne de Louis XIII en 1640.

3. Le Mont-Jacob : Sa pâte semi-ferme affinée en surface, son odeur délicate et sa saveur de fruits et de noisette confèrent au Mont-Jacob son identité unique et recherchée.

4. Le Jersey du Fjord Fromage fermier de type Cheshire affiné au moins 10 mois. Contient 31 % de M.G. et 37 % d'humidité. Pâte ferme à croûte lavée. Lait de vache cru entier provenant de l’élevage (voisin) de la Ferme Pierre Girard. Le Cheshire se présente sous la forme d’une meule cylindrique aussi haute que large. Il se distingue par sa pâte granuleuse, ponctuée de nombreuses petites anfractuosités. Cette particularité est liée à son mode de fabrication : le caillé est broyé, et manque donc de régularité. Le pressage qu’il subit ensuite n’est pas suffisant pour faire disparaître toutes ces « ouvertures », où il arrive que des moisissures bleues se  développent.

5. Le Bleu d’Élizabeth Fromage fermier biologique, au lait cru, à pâte semi-ferme et persillage interne. Avec une croûte naturelle, parsemée de taches ocre, il renferme de belles veines bleuâtres, parfois verdâtres, dues à la présence de Penicillium Roqueforti. Goût équilibré en sel. Il est disponible à la Fromagerie, dans les épiceries et les fromageries spécialisées ainsi que dans quelques supermarchés.

Je trouvais intéressant de souligner les champions, tous québécois, depuis 1998 :

1998 - Lechevalier-Mailloux qui a été choisi Grand Champion. Ce fromage à pâte molle et croûte lavée fait avec du lait cru provenant de la Ferme Piluma, de Saint-Basile-de-Portneuf (QC), et fabriqué à la ferme laitière de Luc Mailloux, est riche en arômes.

2000 - le Bleu Bénédictin, produit à l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac (QC), a été couronné Grand Champion. le Bleu Bénédictin, produit à l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac (QC), a été couronné Grand Champion.

2002 - Le Migneron de Charlevoix, qui fait partie de la catégorie des fromages à croûte lavée, a été choisi Grand Champion. Le Migneron de Charlevoix est fabriqué à Baie-Saint-Paul, dans la région de Charlevoix (QC). Il est fait exclusivement de lait provenant des vaches de la région et on le vieillit 50 jours. Ce fromage à pâte demi-ferme et croûte lavée, affiné en surface, cache sous une croûte de couleur paille à cuivrée une pâte souple de couleur ivoire.

2004 - Le Douanier, de la Fromagerie Fritz Kaiser, à Noyan (QC), qui a été couronné Champion de catégorie et Grand Champion de cette édition.Ce fromage à croûte lavée comporte une barre horizontale en son centre appelée « morbier ». Anciennement, cette marque était laissée par les cendres du foyer, qu’on utilisait pour protéger le fromage avant d’ajouter la prochaine portion de caillé. Aujourd’hui, cette marque est composée de cendre végétale et elle joue surtout un rôle décoratif. Avec l’âge, le caractère doux du fromage devient plus marqué en bouche, avec un goût fruité plus prononcé.

2006 - La Fromagerie de Portneuf s’est bâtie en s’appuyant sur la tradition et les valeurs familiales. On y produit une grande variété de fromages fins, dont trois ont été choisis gagnants de catégorie dans cette édition du Grand Prix. La Sauvagine, fromage gagnant dans la catégorie croûte lavée et Grand Champion, est un fromage crémeux avec une croûte humide qui est affiné de l’extérieur vers le centre. Sa saveur distincte est à la fois douce et délicate, avec un soupçon de beurre et de champignon.

2009 - C’est un fromage à croûte lavée nommé Kénogami, de la Fromagerie Lehmann, au Saguenay-Lac-Saint-Jean (QC), qui a été sélectionné Grand Champion.  Le Kénogami dégage un léger parfum d’herbes et une saveur de crème, de noisette et de beurre. La famille Lehmann, qui produit ce fromage avec le lait des vaches de son propre troupeau, produit du fromage sur la petite ferme familiale depuis 1983. 

Un championnat de fromages canadiens, où tous les gagnants depuis 1998, sont québécois!  YÉ!!! 

Bravo aux gagnants!

Posté par Marie-Eve à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avr. 2011

Glace banane, choco et arachide (100% végétale)

Vous connaissez mon amour pour les glaces et les sorbets.  Récemment je vous partageais cette glace à base d'ingrédients locaux, érable et canneberges et cette autre glace plutôt originale, matcha et chocolat

Avec le printemps, le ménage de mon congélo...

Comme j'avais accumulé plusieurs bananes bio dans mon congélo durant l'hiver, j'ai pensé en faire une glace.  Sachant que la banane, le chocolat et le beurre d'arachide font un heureux mariage sur mes toasts le matin, à température pièce, pourquoi ne pas les agencer glacés pour en faire un délicieux dessert.

DSC_0225

AVEC QUOI?

1 tasse de noix de cajou équitable

3 bananes bio glacées

1/4 de tasse de brisures de chocolat noir équitable

1 c. à soupe de beurre d'arachide naturel (avec comme ingrédient des arachides seulement)

1/4 de tasse d'arachides ou d'amandes grillées

1 banane bio coupée en deux sur le long et recoupée en deux pour la déco

Caramel à la fleur de sel en garniture (facultatif)

COMMENT?

Couvrir les cajous d'eau et les laisser tremper 8 heures à température pièce.  Égoutter.

Passer au robot les noix de cajou et les bananes glacées jusqu'à ce que la texture soit lisse.  Verser dans un contenant allant au congélateur et incorporer à la cuillère les brisures de chocolat, le beurre d'arachides et les arachides.  Bien mélanger et couvrir.  Laisser prendre au congélateur deux à trois heures.

Avec la cuillère à crème glacée faire des boules et remettre ces boules au congélateur dans un contenant avec couvercle.

Sortir 15 minutes avant de servir et garnir de tranches de bananes et/ou de fruits de saison et de caramel à la fleur de sel.

Trop bon!  Et 100% végétale!

Posté par Marie-Eve à 20:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »